Comment va évoluer la maladie d'Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est évolutive mais l’ordre et le rythme d’apparition des symptômes varient selon les patients. Il faut donc que les proches soient bien informés pour qu’ils puissent reconnaître les nouvelles manifestations de la maladie et en tenir compte dans le quotidien du patient.

Parole d'expert
Gilles Berrut, gériatre au CHU de Nantes
Comment va évoluer la maladie d'Alzheimer ?

L’évolution de la maladie d’Alzheimer est imprévisible. Toutefois, on peut identifier 3 phases qui vont se succéder1.

-    Le stade léger, qui est le stade d’installation de la maladie, au cours duquel le patient a des troubles cognitifs comme des troubles de la mémoire et des désorientations dans l’espace et dans le temps. Il peut : oublier les informations récentes, confondre des mots faciles et habituels, utiliser des astuces de langage pour cacher l’oubli d’un mot. Le patient éprouve également des difficultés à mettre en place des projets.

-    Le stade modéré est généralement caractérisé par une intensification des troubles de la mémoire aboutissant à une perte progressive d’autonomie. La désorientation peut amener le malade à s’égarer lors d’un trajet familier. La plupart des patients présentent également des troubles psychocomportementaux : anxiété, dépression, agitation voire même agressivité. L’humeur du patient est souvent irrégulière. Le stade modéré est difficile à vivre tant pour le malade que pour son entourage.

-    Au stade sévère, les patients deviennent dépendants du fait de l’importance de leurs troubles cognitifs et comportementaux. Le malade peut en effet ne plus reconnaître ses proches et perdre sa faculté de parler et de se déplacer. La perte d’autonomie se traduit aussi dans les activités de la vie quotidienne de base : le malade peut avoir des difficultés à mastiquer ou à déglutir, devenir incontinent…. et être fragilisé. Cette fragilité pourra par exemple se traduire par une sensibilité accrue aux infections ou encore, une plus grande exposition aux risques de chute…

Il est important que les proches et les aidants soient conscients du caractère évolutif de la maladie d’Alzheimer. Ils pourront ainsi à la fois mieux accepter cette pathologie, mieux appréhender ses évolutions et organiser l’accompagnement.

 

1 - Bullock R, Hammond G, Realistic expectations: the management of severe Alzheimer disease, Alzheimer Dis Assoc Disord, 2003;17:S80–85.

Parole d'expert

Mot de la semaine

Fonctions intellectuelles qui aboutissent à la connaissance. Les principales fonctions cognitives étudiées sont la mémoire et l’attention.

Actualités

Dans le cadre du plan national Alzheimer lancé en 2008 et prolongé...
Une équipe de chercheurs canadiens a dévoilé lors des rencontres annuelles...
L’association Haut Parleur a développé un concept de programmes...

Découvrez nos autres sites d'information sur les maladies liées au système nerveux central

Dépression-infos.fr
Parkinson-infos.fr

La chaîne Lundbeck TV. Voir

Nota : le contenu de ce site est destiné à donner des informations. Il ne peut, en aucun cas, remplacer une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez des questions sur votre état de santé ou votre traitement, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.