Quelle est l'origine de la maladie d'Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer a été décrite pour la 1ère fois en 1906 par le psychiatre et neurologue allemand Alois Alzheimer, d’où son nom. Si les études mettent aujourd’hui en évidence des facteurs de risque, les causes précises de la maladie ne sont pas encore connues.

Quelle est l'origine de la maladie d'Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer se manifeste par une détérioration progressive des cellules nerveuses du cerveau. En ce sens, elle est dite « neurodégénérative ».

Cette destruction de neurones est irréversible et va peu à peu altérer les fonctions cognitives du patient. Celui-ci va progressivement présenter des symptômes, sans qu’il soit possible d’en prévoir la rapidité d’évolution, tels que des troubles de la mémoire, la perte de la maîtrise du langage, une altération de la capacité de raisonnement ou une dégradation de la coordination corporelle…

 

Ces troubles résultent d’accumulations :

•     De protéines (protéine béta-amyloïde) entre les cellules du cerveau. Des plaques se forment alors, causant la destruction neuronale.

•     De protéines (protéine Tau) à l’intérieur des neurones, conduisant à l’altération de ces derniers.

L'origine précise de la maladie d’Alzheimer est mal connue. Toutefois, les études actuelles mettent en évidence des personnes à risque, dont le profil les rend statistiquement plus vulnérables à la maladie, et des facteurs de risque, comme des pathologies ou des comportements.

  • Les personnes à risque :

-    les personnes âgées de 60 ans et plus : le risque de développer la maladie est estimé à 1,5 % à l’âge de 65 ans, et double tous les 4 ans pour atteindre 30 % à l’âge de 80 ans1,

-    les femmes, en raison de leur espérance de vie plus élevée,

-  les personnes ayant un proche parent atteint par la maladie (parent, frère ou sœur), et tout particulièrement s’il s’agit de la forme familiale héréditaire, toutefois très rare, de cette maladie.

  • Les facteurs de risque, par exemple :

-    l’hypertension artérielle,

-    l’hypercholestérolémie,

-    un diabète mal contrôlé,

-    le tabagisme, surtout après 60 ans,

-    des traumatismes crâniens graves avec perte de conscience,

-    l’obésité,

-    des antécédents personnels de dépression.

Le nombre de personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer en France est considérable et augmente avec l’allongement de la durée de la vie : on l’estime aujourd’hui à 850 000 et il devrait atteindre 2 millions dès 20202.

 

Mot de la semaine

Fonctions intellectuelles qui aboutissent à la connaissance. Les principales fonctions cognitives étudiées sont la mémoire et l’attention.

Actualités

Dans le cadre du plan national Alzheimer lancé en 2008 et prolongé...
Une équipe de chercheurs canadiens a dévoilé lors des rencontres annuelles...
L’association Haut Parleur a développé un concept de programmes...

Découvrez nos autres sites d'information sur les maladies liées au système nerveux central

Dépression-infos.fr
Parkinson-infos.fr

La chaîne Lundbeck TV. Voir

Nota : le contenu de ce site est destiné à donner des informations. Il ne peut, en aucun cas, remplacer une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez des questions sur votre état de santé ou votre traitement, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.