Faut-il annoncer sa maladie à son entourage ?

Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale à l’université de Paris Sud

Rien n’oblige le patient à annoncer sa maladie à son entourage : ce n’est pas un « devoir ». Pour Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale à l’université de Paris Sud, cette annonce peut même être particulièrement difficile : le patient peut se sentir coupable de perturber l’équilibre de sa vie et de celle de son entourage. Quoi qu’il en soit, il faut respecter la position du malade : ce dernier pourra soit avoir besoin de se confier rapidement pour trouver du soutien, soit vouloir préserver une image « intègre » de sa personne le plus longtemps possible.