La confusion est l’un des symptômes les plus difficiles à gérer.

Colette R., aidante

Selon Colette R., aidante, la confusion, entre 2 objets, 2 lieux, 2 personnes…, est encore plus difficile à gérer que la perte de mémoire. Pour y remédier autant que possible, il faut aider le patient à se repérer, par exemple en mettant beaucoup d’ordre dans la maison et en ne changeant jamais rien de place.