Quel rôle peut tenir un aidant dans le contrôle nutritionnel d'un malade d'Alzheimer ?

Olivier Guerin, gériatre au CHU de Nice

La dimension nutritionnelle de la maladie d’Alzheimer doit impérativement être prise en compte : la perte de poids chez les patients est fréquente et doit être impérativement enrayée. L’aidant a alors un rôle essentiel à jouer, insiste Olivier Guerin, gériatre au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice : la dénutrition doit être signalée au plus vite au médecin traitant.