Accepter les pertes de mémoire et vivre avec, c'est une victoire sur la maladie d'Alzheimer.

La perte de mémoire est l’un des 1ers symptômes visibles de la  maladie d’Alzheimer. Il est essentiel de l’accepter et de s’y adapter, pour pouvoir vivre normalement le plus longtemps possible.

Parole d'expert
Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale à l’université de Paris Sud
Accepter les pertes de mémoire et vivre avec, c'est une victoire sur la maladie d'Alzheimer.

Les pertes de mémoire sont les 1ères et les plus visibles des manifestations de la maladie d’Alzheimer. Angoissante pour le malade, elles peuvent être très perturbantes pour l’entourage : le malade peut aller jusqu’à ne plus savoir qui il est ou qui sont ses proches, ne plus reconnaitre son conjoint ou ses enfants…

Ces pertes de mémoire peuvent également mettre en danger le malade, qui va par exemple s’égarer, même dans un endroit qu’il connaît parfaitement. Elles vont également se traduire par des confusions : prendre un objet pour un autre, confondre des personnes...

Si impressionnant soit-il, ce symptôme doit être accepté par le malade et son entourage. Pour cela, certaines attitudes sont primordiales :

-    protéger le patient des conséquences de ces pertes de mémoire : tout noter, l’accompagner lors de ses sorties, lui aménager un environnement le plus ordonné possible…,

-    accepter de bâtir une nouvelle relation avec lui, en essayant de ne pas être affecté par ses oublis, ni l’en culpabiliser. Lorsqu’un malade ne se souvient plus du nom de son conjoint, ce n’est pas signe qu’il ne l’aime plus.

La confusion selon Alzheimer

On parle de « période de confusion » pour désigner des phases durant lesquelles le malade perd ses repères. Ces périodes de confusion, se manifestent par :

-     une perturbation de la conscience : le patient n’a plus une conscience claire de son environnement, voit sa capacité à focaliser son attention baisser…

-     une modification de son fonctionnement cognitif : il a du mal à parler, est désorienté, peut même oublier qui il est, qui sont les personnes auprès de lui…

Ces perturbations sont passagères : elles durent quelques heures ou quelques jours, peuvent même être fluctuantes tout au long de la journée.

Mot de la semaine

Fonctions intellectuelles qui aboutissent à la connaissance. Les principales fonctions cognitives étudiées sont la mémoire et l’attention.

Actualités

Dans le cadre du plan national Alzheimer lancé en 2008 et prolongé...
Une équipe de chercheurs canadiens a dévoilé lors des rencontres annuelles...
L’association Haut Parleur a développé un concept de programmes...

Découvrez nos autres sites d'information sur les maladies liées au système nerveux central

Dépression-infos.fr
Parkinson-infos.fr

La chaîne Lundbeck TV. Voir

Nota : le contenu de ce site est destiné à donner des informations. Il ne peut, en aucun cas, remplacer une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez des questions sur votre état de santé ou votre traitement, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.